Une cuisine néo-japonaise : Le Blossom

Bienvenue à la série Tentation Gourmande, là où nous passons sous la loupe quelques plats que nous apprécions particulièrement au Time Out Market Montréal, mais surtout, parce que nous pensons vraiment que vous allez adorer. Cette semaine, direction dans une cuisine néo-japonaise, pour faire la lumière sur une combinaison de deux techniques japonaises différentes, pour donner naissance au Oshizushi-Aburi de thon au Blossom. 

Clarifions le tout d’emblée : oshizushi est une variété de sushi que l’on retrouve assez fréquemment au Japon, mais très peu ici au Québec. Cette technique consiste à superposer deux lanières de poisson de riz à sushi, puis de le presser fermement à l’intérieur d’un moule.

Le sushi de style Aburi, lui, est très similaire à un sushi nigiri, à l’exception que le poisson est flambé avec l’aide d’une torche, juste avant de le servir.

Maintenant que vous comprenez – et imaginez un peu mieux cette création signature combinant ces deux techniques du Blossom, quant est-il niveau goût ? Si vous aimez les sushis avec un peu de fantaisie, ce n’est pas une question à se poser : vous allez clairement adorer. Le meilleur des deux mondes est achevé grâce aux deux lanières de thon de juste épaisseur, dont la seconde est flambée à la dernière seconde pour amener à la fois une complexité aromatique (réaction de Maillard !) et une texture supplémentaire venant du riz et des assaisonnements « brûlés ».

À cela s’ajoute quelques garnitures qui, à première vue, peuvent sembler superflu, mais qui ajoute réellement une plus-value à la dégustation : croustilles frites de tempura qui craquent, fleurs de capucine pour la touche acidulée et citronnée, puis une mayonnaise épicée pour la rondeur. Le trio classique sauce soya-gingembre mariné-wasabi sont également présents dans l’assiette.

Avec cinq Oshizushi-Aburi par portion, nous avons ici un petit lunch bien léger, ou une entrée qui ne vous cimentera pas l’estomac du tout, mais vous donnera plutôt envie d’une deuxième tournée au Blossom — ou à tester un, ou deux autres comptoirs du Time Out Market !